Empêchez la récupération de vos fichiers effacés…

MULTIASTUCES   WINDOWS –

Vous avez effacé des fichiers de votre machine. Pour éviter que l’on puisse les récupérer, vous avez également pensé à vider la corbeille. Mais comme vous le savez peut-être… ou pas, il existe des programmes qui permettent de récupérer des fichiers effacés. Même après avoir vidé la corbeille.

Bien sûr, il existe aussi des programmes qui suppriment définitivement, de manière sécurisée, des fichiers et les rendent irrécupérables. Mais sachez qu’il existe plus simplement une commande, présente dans Windows (toutes versions), qui va empêcher de pouvoir récupérer tout fichier effacé.

Commencer par fermer tous les programmes ouverts. Allez ensuite sur Démarrer et inscrivez cmd dans le champ de recherche. Faites un clic droit sur l’icône du programmecmd.exe et cliquez sur Exécuter en tant qu’administrateur.

Dans cette nouvelle fenêtre, saisissez cette commande: cipher /w:c:\ Remplacer la lettre c:\ par celle du lecteur dont vous souhaitez épurer l’espace qui contenait les fichiers supprimés. Puis appuyez sur la touche Entrée du clavier. Patientez jusqu’à ce que la commande cipher aie fini d’inscrire des données aléatoires à l’endroit où se trouvait les fichiers effacés. Données qui seront ensuite effacées, rendant ainsi impossible toute restauration de fichiers supprimés.

Par Eric Othon. (Le Matin) voir l’article ici
Publicités

Mettre un article en tête et autres particularités…

Rien de plus facile… 

Allez dans « tous vos articles », choisissez celui que vous voulez modifier,  et sélectionnez « modification rapide ». De là vous avez accès à la modification du titre, évidemment, mais vous pouvez regarder sur le côté droit, dans les options, et là vous pourrez cliquez sur « mettre en sticky », qui veut dire mettre en tête (pour un article que vous voulez faire figurer toujours en avant) ! 

Vous pouvez aussi choisir de ne pas autoriser les commentaires sur cet article en particulier, ou les notifications par « pings » (ou pas), comme de protéger l’accès pour quelques amis seulement au moyen d’un mot de passe que vous leur donnerez. C’est également de là que vous pouvez enregistrer vos tags… 

Fouillez bien, bonne navigation et bon dimanche à tous

Fonctionnement du Carré jaune sous WorPress…

Le petit truc en plus, et non des moindres ! 

Vous avez sans doute constaté que vous recevez les avis pour les commentaires dans un carré jaune, dans la barre en haut à droite à côté de votre nom d’utilisateur WordPress ?  

Et vous avez constaté aussi que lorsque vous faites un clic de souris à cet endroit là, les dernières notifications s’affichent un peu comme sur un bandeau Facebook, et qu’avec un deuxième clic sur le carré jaune, les notifications s’escamotent ?

Vous savez aussi que vous pouvez parfois répondre directement depuis là si vous pouvez attraper le bouton de publication au bas de la page, en cliquant sur le commentaire avec lequel vous souhaitez réagir. 

Et puis il y a les notifications de réponses à vos commentaires sur les billets de vos amis où l’affaire se complique un peu parce que vous voyez apparaître l’article commenté, votre commentaire, et la réponse de votre ami. Ne comptez pas répondre de là, le bouton est souvent invisible en bas de la page.

Pour vous aider, il y a un moyen très pratique, il suffit de faire le clic sur le titre de l’article en haut du décroché que vous êtes en train de lire, et la page s’ouvre alors sur une nouvelle page sans perdre le travail en cours. Après votre réponse, il ne reste plus qu’à fermer cette page pour revenir sur ce que vous étiez en train de faire avant. C’est très bien pensé !!!

Changer l’adresse mail de votre blog WordPress après piratage

Suite de l’article précédent, sur le changement d’adresse mail pour votre blog WordPress. S’il s’agit d’un piratage de blog, et que vous avez un seul blog, c’est un blog « Maître », mais un autre que vous en a le contrôle. A ce propos, si vous avez ou si vous voulez créer un blog « politique.com », il vaudrait mieux éviter d’avoir un identifiant identique au nom de votre blog… 

Admettons que vous parveniez à vous reconnecter, vous devrez créer un blog secondaire, comme expliqué plus bas, et vous devrez le passer en blog « Maître » avant de changer l’adresse mail du blog, ou tout autre modification. Il se peut aussi que ce soit le seul moyen de reprendre votre bien.

Et si votre blog principal est « politique.com », prenez plutôt « pêcheàlaligne.com », ou « jedanselejerk.com », comme nouveau nom de blog, avant de le placer en blog « Maître » et de poster quelques articles choisis pour ne pas porter atteinte à la mauvaise humeur des pirates du Web à la solde des partis. Enfin changez les identifiants et mot de passe pour les mettre en lien avec ce nouveau profil, afin de passer en mode « mouton inoffensif » ! 

Pour ma part j’ai beaucoup galéré parce que la boite mail du blog était piratée aussi, d’une part, et parce que toutes mes tentatives pour changer les identifiants depuis le blog piraté se sont soldés par un echec à chaque fois. Je n’y suis parvenue qu’en passant le blog « secondaire » en blog « Maître », et ensuite tout est allé très vite. En l’occurrence, il faut éviter de n’avoir qu’un seul mot de passe foutoir pour tous les usages… J’ai payé pour ne pas l’avoir appliqué ! 

Pendant que j’y suis, si comme moi vous avez un blog polémique, mais que vous n’avez pas (encore) été piraté, la meilleure initiative, en prévention, c’est de créer tout de suite un deuxième blog depuis « Mes Blogs », et de revoir votre sécurité à la hausse. Vous trouverez la page en passant la souris sur « tableau de bord » en haut à gauche, et en bas de la page il y a l’onglet pour « créer un autre blog ». Lorsque c’est fait, vous passez ce blog en « blog principal » depuis la même page. Si vous regardez bien, il y a un bouton sous la ligne verticale « principal » dans chaque case de blog. Le bouton sélectionné s’inverse en cliquant. ET VOUS CHOISISSEZ UN IDENTIFIANT BIEN TORDU AVEC UN MOT DE PASSE BIEN COSTAUD

La bonne nouvelle, si vous appliquez tout ceci parce que votre blog est piraté, c’est que le pirate sera déconnecté au premier changement de page. Par contre, si vous voulez vérifier la sécurité de votre connexion depuis un autre ordinateur après changement de vos identifiants, il vaut mieux prendre une page « neuve » car les pages ont de la mémoire. En particulier elles gardent la mémoire de l’ancien mot de passe… 

Bon courage pour la suite !

Changer l’adresse mail de votre blog WordPress

C’est possible !

Partons du principe que vous ayez besoin de changer votre adresse mail devenue invalide, mais que vous ayez toujours accès à votre blog, parce vos identifiants et mot de passe sont toujours actifs (et que vous ne les ayez pas égarés)… 

Il vous faut aller dans le tableau de bord ; dans réglages > général. Depuis là il faut effacer l’adresse mail, et faire un copié/collé de la nouvelle, descendre en bas de la page pour enregistrer. Le serveur va vous envoyer un lien vers la nouvelle boite. Il vous faudra cliquer sur le lien pour la valider. 

Ensuite il va falloir faire la même chose depuis « Utilisateurs » > « vos paramètres personnels ». Effacez l’adresse inscrite dans la case, coller la nouvelle, enregistrer. Une seconde fois le serveur vous enverra un lien qu’il faudra également valider. Ceci terminé votre adresse mail sera changée dans « tous les utilisateurs »… Vérifiez, si l’ancienne y est toujours il vaut mieux tout recommencer ! 

Normalement cette procédure doit marcher à tous les coups si vous avez un seul blog, à la condition que vous ayez correctement appliqué la procédure. Si vous avez plusieurs blogs, vous avez forcément un blog « Maître », et un ou plusieurs blogs « secondaires ». Il faut faire le changement depuis votre blog « Maître ». 

 

Créer un blog sécurisé…

Voilà le rêve de chacun de nous !

En fait il faudrait tout reprendre à zéro, effacer l’ardoise, commencer par l’adresse mail sécurisée comme expliqué ici. C’est ça le bon début, particulièrement si vous avez décidé de créer un blog polémique du genre « politique.com », ou si votre adresse mail de blog est devenue invalide pour cause d’infidélité à votre fournisseur d’accès Internet… Mais si vous venez de recevoir un message de votre hébergeur de blog vous signalant le piratage, dans mon cas c’est WordPress, il est encore temps de tout réparer sans attendre.

Suivez pour cela la procédure expliquée dans cet article, non sans avoir commencé par la création de l’adresse sécurisée, et après avoir ajouté quelques alias pouvant passer pour des noms de personnages réels (Jean-Jacques Tartempion et autres gourmandises) enfin choisissez l’adresse alias que vous voulez utiliser sur votre blog. La stratégie la plus efficace est d’avoir des adresses « libres », type Yahoo, gmail, laposte, hotmail, etc…qui présentent l’avantage et non des moindres, d’être accessibles de partout… 

La question de l’hébergeur ne vient qu’en second à mon sens, et personnellement si j’aime bien WordPress c’est sans doute parce que je suis arrivée à faire les plus beaux blogs dont nous pouvons tous rêver. Il n’y a qu’à faire des essais avec les thèmes, pour les personnaliser et se les approprier. 

Moi, par exemple, j’adore les thèmes sombres, j’aime la possibilité de pouvoir ajouter des pages et qu’elles soient bien visibles (pas tout en haut en petit), avec des sous-pages accessibles. Beaucoup de thèmes le proposent, mais il y a en particulier un thème que j’adore pour son design, mais, manque de chance, il est instable au niveau des sous pages. A réserver pour un blog qui n’en comporte pas…

Il est également important qu’il y ait un accès direct (visible) avec la page « accueil », si vous avez un thème à pages multiples, comme le mien, un peu comme un site. Enfin j’apprécie tout particulièrement de mettre des gifs en fond de blog sur WP. C’est juste superbe… 

Créer une adresse mail de secours…

Vous l’avez sans doute déjà expérimenté à vos dépends, rien n’est jamais sûr en ce bas monde. Vous êtes toujours à la merci d’un piratage de blog, de boite mail, d’une fermeture de profil sur Facebook ou sur Twitter, comme de la perte de votre adresse mail en changeant de fournisseur d’accès… personne n’est à l’abri. Cet espace est là pour parler de tous ces petits tracas de la vie virtuelle moderne, censure comprise ! 

Vous avez sans doute déjà une adresse mail « normale », sans quoi vous seriez totalement extraterrestre. Mais vous y recevez beaucoup de spams, trop de PPS, vous voulez faire un peu de tri, ou vous êtes en recherche d’une solution nouvelle pour ne plus avoir à créer de nouvelles adresses pour raison d’infidélité à votre fournisseur Internet. Ce que vous voulez en fait c’est « une roue de secours ». L’adresse mail « boite à outils » peut vous servir à ça. 

Choisissez un anagramme, un pseudo crédible, ou un nom humoristique : genre « Eric Cochet » pour « ricochet » (évitez Mickey Mouse et autres fantaisies trop visibles) pour ouvrir une boite sur un serveur libre (de type : Yahoo, Gmail, Laposte, Hotmail, ect…), mais surtout choisissez-en un qui autorise les « alias », et commencez par ne pas laisser pas traîner vos vrais patronymes « partout », si vous avez ou si vous comptez créer un blog « politique.com »…

Puis créez un alias par profil, et changer illico vos abonnements dans cette seule et unique boite pour les notifications. De cette manière vous allez libérer de l’espace dans votre boite mail normale, passer en mode furtif en protégeant vos arrières, et/ou supprimer définitivement une adresse de blog piratée…. 

Sans compter que, en plus de mettre des bâtons dans les trous pour les pirates, vous serez tranquilles. Vous n’aurez plus besoin de changer de boite mail (et chercher vos mots de passe) à cause de chaque carton rouge sur Facebook… Vous enverrez alors l’alias banni à la poubelle, et vous en créerez un autre depuis votre seule et unique boite à outils…  

Vous pouvez vous abonner sans risque sur ce blog, il y aura ici très peu d’articles et uniquement sur les bouées de sauvetage virtuelles. Accessoirement c’est aussi ma façon de protéger l’accès du blog, tout en me protégeant moi, mon plan Vigie-pirate perso… J’expliquerai tout ça aussi un peu plus tard, dés que j’en aurai fini avec les dernières mises au point !